PRÉPARER L’AVENIR

Durant d’atelier du 10 septembre, deux alternatives au projet de RFF ont été proposées par Rail Concept, le cabinet d’ingénierie engagé par la Mairie de Courdimanche, et appuyées par notre association.
Photo : PRÉPARER L’AVENIR</p><br /><br /><br /><br /><br /><br />
<p>Durant d’atelier du 10 septembre, deux alternatives au projet de RFF ont été proposées par Rail Concept, le cabinet d’ingénierie engagé par la Mairie de Courdimanche, et appuyées par notre association.</p><br /><br /><br /><br /><br /><br />
<p>La PREMIERE, au sud-est des Linandes, est la seule et unique alternative qui réponde complétement à tous nos objectifs :<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />
1) L’ensemble des moyens stockés à Achères Grand Cormier peut y être déplacé. Il est même possible d’y mettre un atelier plus important, la machine à laver et tous les RER desservant la branche de Cergy. Les projets présentés par RFF à ce jour ne résorberont pas tous les problèmes de montée à vide car dans le meilleur des scénarios de RFF, il resterait encore 25% des rames stockées à Achères.  Le site des Linandes disposant de 5 fois plus de surface, tout peut y être déplacé et il n’y aurait alors plus aucun déplacement à vide depuis Achères. Il n’est qu’à 4 km du terminus, ce qui représente un surcout de 100 € par train (pour info, le coût d’exploitation d’un RER est de 25 € le km).</p><br /><br /><br /><br /><br /><br />
<p>2) Mais surtout, ce site PRÉPARE L’AVENIR. Il pourra accueillir sereinement les évolutions futures de trafic qui sont décrites dans le Schéma Directeur du RER A (cf. page 122 et 123).<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />
Nous sommes certains que si nous n’arrivions pas à faire aboutir aujourd’hui l’option des Linandes  et que le projet se réalise finalement sur Courdimanche, dans quelques années STIF-RFF-SNCF reviendront avec un projet d’extension et il faudra tout recommencer.<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />
Il faut saisir maintenant l’opportunité de régler DÉFINITIVEMENT une erreur qui remonte à la décision d’arrêter le RER à Cergy-le-Haut, sans avoir traité le problème de remisage des trains. En effet, le terrain des Linandes est actuellement disponible, mais dans 5 à 10 ans, quand il faudra augmenter les capacités de stockage, il ne le sera sans doute plus et l’extension se fera alors inévitablement sur Courdimanche.</p><br /><br /><br /><br /><br /><br />
<p>La DEUXIÈME alternative consiste à répondre aux problèmes d’exploitation de la SNCF en restant dans l’emprise actuelle, mais en la COUVRANT ENTIÈREMENT.<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />
Cette solution, offrant le même nombre de positions de stockage que la dernière proposition de RFF, sera beaucoup moins chère que ce qu’a proposé RFF (car elle reste dans l’emprise et réduit considérablement les travaux à réaliser). Les économies ainsi réalisées devraient permettre de mettre en place une couverture de toute la zone.<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />
Cette solution, qui n’adresse pas le futur, est néanmoins acceptable par les riverains. Elle représente aussi une solution acceptable pour l’ensemble des Courdimanchois et Vauréaliens concernés, car fera en quelque sorte « jurisprudence » : lorsqu’il faudra agrandir, cela ne pourra se faire que couvert !</p><br /><br /><br /><br /><br /><br />
<p>A suivre …
.
La PREMIÈRE, au sud-est des Linandes, est la seule et unique alternative qui réponde complétement à tous nos objectifs :
1) L’ensemble des moyens stockés à Achères Grand Cormier peut y être déplacé. Il est même possible d’y mettre un atelier plus important, la machine à laver et tous les RER desservant la branche de Cergy. Les projets présentés par RFF à ce jour ne résorberont pas tous les problèmes de montée à vide car dans le meilleur des scénarios de RFF, il resterait encore 25% des rames stockées à Achères. Le site des Linandes disposant de 5 fois plus de surface, tout peut y être déplacé et il n’y aurait alors plus aucun déplacement à vide depuis Achères. Il n’est qu’à 4 km du terminus, ce qui représente un surcout de 100 € par train (pour info, le coût d’exploitation d’un RER est de 25 € le km).

2) Mais surtout, ce site PRÉPARE L’AVENIR. Il pourra accueillir sereinement les évolutions futures de trafic qui sont décrites dans le Schéma Directeur du RER A (cf. page 122 et 123).
Nous sommes certains que si nous n’arrivions pas à faire aboutir aujourd’hui l’option des Linandes et que le projet se réalise finalement sur Courdimanche, dans quelques années STIF-RFF-SNCF reviendront avec un projet d’extension et il faudra tout recommencer.

Il faut saisir maintenant l’opportunité de régler DÉFINITIVEMENT une erreur qui remonte à la décision d’arrêter le RER à Cergy-le-Haut, sans avoir traité le problème de remisage des trains. En effet, le terrain des Linandes est actuellement disponible, mais dans 5 à 10 ans, quand il faudra augmenter les capacités de stockage, il ne le sera sans doute plus et l’extension se fera alors inévitablement sur Courdimanche.

La DEUXIÈME alternative consiste à répondre aux problèmes d’exploitation de la SNCF en restant dans l’emprise actuelle, mais en la COUVRANT ENTIÈREMENT.
Cette solution, offrant le même nombre de positions de stockage que la dernière proposition de RFF, sera beaucoup moins chère que ce qu’a proposé RFF (car elle reste dans l’emprise et réduit considérablement les travaux à réaliser). Les économies ainsi réalisées devraient permettre de mettre en place une couverture de toute la zone.Cette solution, qui n’adresse pas le futur, est néanmoins acceptable par les riverains. Elle représente aussi une solution acceptable pour l’ensemble des Courdimanchois et Vauréaliens concernés, car fera en quelque sorte « jurisprudence » : lorsqu’il faudra agrandir, cela ne pourra se faire que couvert !
A suivre …
Le CA des Hérissons
.
COMMENT NOUS AIDER ?

  1. Rejoignez-nous :  devenez membre de l’association
  2. Inscrivez-vous dès à présent au prochain atelier RFF du 1er octobre à 20h00 au foyer rural du Courdimanche
  3. Faites vivre nos actions en ligne
    (le combat se joue et se gagne aussi sur internet) :

Laisser un commentaire

•Association de Défense de l'Environnement et du Cadre de vie sur Courdimanche et les communes environnantes. •Association Membre de Val d'Oise Environnement.