MODIFICATION TRAJET TRANSHUMANCE, OU LA POSITION AMBIGUE DE LA MAIRIE

Nous avons été alertés par un de nos membres que la mairie a décidé de changer le trajet et la destination de la transhumance des moutons. Le flyer joint a été distribué à l’école des Croizettes.

Merci de noter le texte indigne qui suit le petit astérisque :

« En raison d’éléments indépendants de notre volonté, pour la sécurité des enfants et des animaux, le parcours de la transhumance a été légèrement modifié. Le point de rendez-vous aura donc lieu au centre de Loisirs des Croizettes ».
Vous devez savoir que nous avons eu des difficultés avec la Mairie qui ne souhaitait pas que nous soyons présents, tant pour le Carnaval que pour la transhumance.
En effet, nous avons dans un premier temps contacté par téléphone le Directeur de Cabinet de Mme le Maire pour lui demander l’autorisation d’occuper la voie publique. Nous avons eu une réponse par mail nous indiquant que cela n’était pas possible. Nous avons ensuite fait une demande formelle, copie la préfecture, telle que la loi le prévoit. Il faut savoir que le seul motif légal qui puisse être retenu pour refuser une telle demande est d’invoquer un trouble à l’ordre public. Nous avons là aussi eu un refus sans motivation légale. Nous avons été obligé d’en appeler au préfet pour qu’il exerce son droit de contrôle de légalité et de menacer de déposer un « référé liberté » au Tribunal Administratif. Suite à cette action, il y a eu un dialogue entre la préfecture et la mairie, qui s’est finalement abstenue de nous interdire notre action.
Toujours pour votre information, notre Président a été entendu vendredi après-midi par le Renseignement Territorial (alias Direction Régionale de l’Information Générale) afin d’évaluer le risque que représente notre petite manifestation pour l’ordre public… La conclusion de l’officier de renseignement a été … bien évidement que notre manifestation ne présentait aucun danger, ni trouble à l’ordre public.

La Mairie, qui dit vouloir se battre contre le projet, a vraiment tout fait pour nous empêcher de nous exprimer. Elle est en passe de réussir demain.
Comment comprendre le message sous-jacent ? Est-ce « les moutons sont partis, envoyez les RER ! » ?

Mme Le Maire « veut » se battre contre le projet mais elle met des bâtons dans les roues de ceux qui se battent tous les jours contre ce projet. Où est la logique ?!

Nous n’allons pas nous laisser faire.

Nous vous donnons rendez-vous à 14H45 à la coulée verte des Hauts de Cergy (avenue du Hazay, en face du parking Vinci, en dessous du cinéma UGC).
Nous aurons les tee-shirts des Hérissons. Si vous n’en n’avez pas, venez avec un tee-shirt blanc. Nous aurons nos banderoles et quelques chants à vous proposer : nous accompagnerons le cortège jusqu’aux Croizette.

A travers ces précisions, vous comprendrez qu’il est encore plus important que ce dimanche nous soyons présents en force et que nous soyons visibles. Venez avec vos enfants, amis, voisins ! Qu’il fasse beau ou pas, venez nombreux ! C’est important !

Les Hérissons de Courdimanche

MODIFICATION TRAJET TRANSHUMANCE, OU LA POSITION AMBIGUE DE LA MAIRIE

Nous avons été alertés par un de nos membres que la mairie a décidé de changer le trajet et la destination de la transhumance des moutons. Le flyer joint a été distribué à l’école des Croizettes.

Merci de noter le texte indigne qui suit le petit astérisque : "En raison d'éléments indépendants de notre volonté, pour la sécurité des enfants et des animaux, le parcours de la transhumance a été légèrement modifié. Le point de rendez-vous aura donc lieu au centre de Loisirs des Croizettes".

Vous devez savoir que nous avons eu des difficultés avec la Mairie qui ne souhaitait pas que nous soyons présents, tant pour le Carnaval que pour la transhumance.
En effet, nous avons dans un premier temps contacté par téléphone le Directeur de Cabinet de Mme le Maire pour lui demander l’autorisation d’occuper la voie publique. Nous avons eu une réponse par mail nous indiquant que cela n’était pas possible. Nous avons ensuite fait une demande formelle, copie la préfecture, telle que la loi le prévoit. Il faut savoir que le seul motif légal qui puisse être retenu pour refuser une telle demande est d’invoquer un trouble à l’ordre public. Nous avons là aussi eu un refus sans motivation légale. Nous avons été obligé d’en appeler au préfet pour qu’il exerce son droit de contrôle de légalité et de menacer de déposer un « référé liberté » au Tribunal Administratif. Suite à cette action, il y a eu un dialogue entre la préfecture et la mairie, qui s’est finalement abstenue de nous interdire notre action.
Toujours pour votre information, notre Président a été entendu vendredi après-midi par le Renseignement Territorial (alias Direction Régionale de l’Information Générale) afin d’évaluer le risque que représente notre petite manifestation pour l’ordre public... La conclusion de l’officier de renseignement a été … bien évidement que notre manifestation ne présentait aucun danger, ni trouble à l’ordre public.

La Mairie, qui dit vouloir se battre contre le projet, a vraiment tout fait pour nous empêcher de nous exprimer. Elle est en passe de réussir demain.
Comment comprendre le message sous-jacent ? Est-ce « les moutons sont partis, envoyez les RER ! » ?

Mme Le Maire « veut » se battre contre le projet mais elle met des bâtons dans les roues de ceux qui se battent tous les jours contre ce projet. Où est la logique ?!

Nous n’allons pas nous laisser faire. Nous vous donnons rendez-vous à 14H45 à la coulée verte des Hauts de Cergy (avenue du Hazay, en face du parking du cinéma).
Nous aurons les tee-shirts des Hérissons. Si vous n’en n’avez pas, venez avec un tee-shirt blanc. Nous aurons nos banderoles et quelques chants à vous proposer : nous accompagnerons le cortège jusqu’aux Croizette.

A travers ces précisions, vous comprendrez qu’il est encore plus important que ce dimanche nous soyons présents en force et que nous soyons visibles. Venez avec vos enfants, amis, voisins ! Qu’il fasse beau ou pas, venez nombreux ! C’est important !

Les Hérissons de Courdimanche