Réponse commentée du maire de Courdimanche

Madame le Maire de Courdimanche répond à nos interpellations par un courrier que nous vous proposons de lire. Nous avons commentés ses arguments avec les documents administratifs disponibles sur les sites des différentes administrations (région, communauté d’agglomération et commune) donc parfaitement hors appartenance politique.

LETTRE (COMMENTÉE) DE LA MAIRE DE COURDIMANCHE (24/12/2013)

J’ai bien reçu votre requête sur le site de la ville concernant l’extension des emprises du RER A sur le territoire de Courdimanche.

Nombre de nos concitoyens, de notre ville ou de l’agglomération me font régulièrement connaître les problèmes rencontrés dans l’usage quotidien du RER.

Il s’agit d’une problématique suffisamment importante pour que les élus de notre territoire, de gauche comme de droite, interpellent régulièrement le président du STIF pour l’engager à mettre en oeuvre des investissements qui permettraient d’offrir des transports en commun plus fiables aux franciliens.

J’ai régulièrement écrit et interpellé oralement Jean-Paul Huchon comme le fait déjà Dominique Lefebvre. Ou comme le fait régulièrement Thierry Sibieude, qui utilise d’ailleurs ce sujet sensible pour alimenter sa campagne électorale, avec les moyens du Conseil Général.

Face à ces demandes répétées, et pour améliorer la qualité de service, la région Ile-de-France a voté le schéma directeur du RER A qui prévoit, pour les années à venir, les investissements à mettre en œuvre pour parvenir à une amélioration de la qualité de service.

Observations des Hérissons :

Le schéma directeur émane en effet de la Région Ile-de-France. Cependant, l’Agglomération de Cergy-Pontoise, lui a apporté une bénédiction très appuyée par le biais d’une motion en date du 22 mai 2012. Rappelons que le Maire de Courdimanche est Vice-Président de l’Agglomération et qu’avec d’autres élus de Courdimanche elle siège à son Conseil.

Ce plan, fait sur l’ensemble de la ligne A, des préconisations qui seront retenues ou non en fonction des études d’impact qui seront menées sur toute la ligne.

Il s’agirait sur Cergy, de l’augmentation du nombre de positions de stationnement pour la gare de Cergy-le-Haut à horizon 2018 avec l’éventuelle implantation d’une station de lavage et/ou d’un atelier.

Observations des Hérissons :

Les positions de stationnement en question seront nécessairement situées sur le territoire de Courdimanche, ce qui est une précision plus qu’importante que Mme le Maire se garde bien de fournir.

J’attire votre attention sur deux éléments : d’une part l’horizon lointain de ces investissements, d’autre part les montants engagés qui sont extrêmement importants.

Observations des Hérissons :

Les « horizons lointains » mentionnés par le schéma directeur sont 2018 et 2019. Alors que les Courdimanchois s’endettent sur 15, 20 ou 25 ans pour acquérir leur logement, on peut s’étonner de la conception municipale du temps long.

L’horizon 2018, 2019 voire 2020 n’a rien de lointain, et ne devrait pas l’être pour qui sollicite un mandat électif de 6 ans. En outre, le délai des travaux n’est pas mentionné, mais l’on imagine bien qu’un tel projet, pour délivrer en 2018, devra entamer les travaux bien avant.

Ces deux aspects doivent nous inviter à la plus grande prudence, dans un contexte économique difficile, sur la perspective de mise en œuvre de l’ensemble de ce schéma directeur.

Vous le voyez, beaucoup d’incertitudes demeurent encore sur ce dossier.

Observations des Hérissons :

En effet, l’établissement technocratique d’un tel schéma directeur et l’absence totale de communication sur le sujet avant que les Hérissons se réveillent est fortement générateur d’incertitudes.

Cependant, ma position est simple : je m’opposerai en l’état à ce projet qui me sera imposé. Je veillerai au respect des intérêts des Courdimanchois et en particulier à celui des riverains et fidèle à ma méthode je concerterai les habitants et constituerai un collectif de citoyens intéressés par le sujet pour instruire ce dossier particulier.

Observations des Hérissons :

Sauf le respect dû à nos élus municipaux, il est ahurissant de prétendre s’opposer à un projet en faveur duquel on a voté soi-même personnellement le 22 mai 2012.

Cf extrait du registre du conseil d’Agglomération n° 220512 n°32.

Remarquons également que la motion votée de jour-là reprend servilement la teneur du schéma directeur en ce qui concerne l’Agglomération, ce qui ne permettra pas aux élus concernés de prétendre en découvrir aujourd’hui le contenu.

Ce type de procédé permet de douter très fortement de la capacité de nos élus à défendre les intérêts de la commune et de ses habitants sur ce dossier :

-         sur le fond, aucune garantie de préservation des intérêts des Courdimanchois n’a été prise à l’occasion de ce vote.

-         sur la forme, la méthode municipale a pour l’instant consisté à n’informer personne, pas même le Conseil Municipal.

Quant au collectif, il existe déjà, et chacun peut le rejoindre :
les Hérissons de Courdimanche.

Par ailleurs, la rumeur me rapporte que dans l’exaltation et à défaut de sujets concrets, une liste politique, en lien avec M. Sibieude, alimenterait des rumeurs anxiogènes, évoquant destruction du cadre de vie, expropriations…

Observations des Hérissons :

Les Hérissons regroupent des Courdimanchois de toutes sensibilités qui défendent la Commune, là où d’autres bradent ses intérêts en silence. Ils ne propagent pas de rumeurs anxiogènes mais des informations vérifiables disponibles dans les documents approuvés par nos élus.

Par exemple, les expropriations sont, rappelons-le, expressément prévues par le Schéma directeur sous les formulations « d’impacts fonciers significatifs » et de « procédures d’acquisitions foncières ».

Quant à la destruction de notre cadre de vie, elle est évidente si l’on se représente 20 rames de RER double, un atelier de maintenance et une machine à laver à l’emplacement prévu.

Tout cela n’est évidemment pas responsable en l’état actuel du dossier et relève de la manœuvre politicienne.

Observations des Hérissons :

Il est évident qu’en période électorale ce dossier amènera chaque liste à se positionner par rapport au projet maintenant que le lièvre est levé. Néanmoins, les Hérissons de Courdimanche soulignent que c’est en découvrant des géomètres quasiment dans leur jardins qu’ils se sont réveillés, et non pas en procédant à des calculs en relation avec le calendrier électoral.

Restant à votre écoute, je vous prie de bien vouloir croire, cheR Monsieur, à l’expression de mes salutations les meilleures et vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année.

Elvira JAOUËN
Maire de Courdimanche
Conseillère Régionale d’Ile de France

Vote du schéma directeur par l’agglo de Cergy-Pontoise !

Le Conseil de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise en sa séance du 22 mai 2012 adopte le schéma directeur. Madame le maire et les élus de Courdimanche votent pour… sans concerter les Courdimanchois…

1

2

Après avoir eut des difficultés pour obtenir le document annexe du conseil communautaire du 22 mai 2012 à la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, vous trouverez les éléments nécessaires à nos actions ci-dessous.
A la lecture de celui-ci, nous comprenons très bien que Courdimanche, mais aussi Vauréal seront impactés par les décisions validées par nos élu(e) s. Si nous voulons sauver notre cadre de vie, rejoignez-nous…

annexe-p1 annexe-p2 annexe-p3

Relevé du bornage géomètre

Afin de comprendre l’ampleur du désastre et des impacts sur notre cadre de vie, nous avons fait le bornage des relevés visibles sur la carte.

Par contre, il nous semble surprenant qu’aucun marquage ne soit fait dans le golf… alors que l’on prévoit de stocker 20 RER double… les hérissons continuent à fouiner …

BORNAGE-GARAGE-RER-A